« Le Christ, notre Pâque ! » (1 Cor 5,7)

Prière du dimanche matin – 4ème dimanche de carême Année B

>> Livret de prière : cliquer ici

Introduction

Seigneur ouvre mes lèvres !
R/ Et ma bouche annoncera ta louange !

Gloire au Père au Fils au Saint Esprit maintenant et toujours !
R/ Dans les siècles des siècles, amen !

Hymne : Canon de st André de Crête

Gloire à Toi, ô Christ, notre Espérance, Gloire à Toi, Christ notre Salut !

1.Je t’offre Seigneur les larmes de mes yeux,
Et les cris de mon cœur qui gémit,
Car mon âme s’est rendue étrangère à son Dieu.

2. Que les larmes soient pour moi la piscine de Siloé,
Afin que je puisse y laver / l’œil aveuglé de mon âme!
Alors, je Te contemplerai, Seigneur,/ ô Lumière d’avant tous les siècles!

3. Tu es venu, Seigneur,/ pour que voient les aveugles,
Je crois, Seigneur,/ je me prosterne et je T’adore:
Tu es la Lumière du monde!

4. Moïse, de son bâton, a frappé le Rocher,
Et ce rocher, c’était le Christ,/ dont le côté transpercé
Est la Source où, dans la joie,/ nous puisons l’eau de la Vie!

5. Réjouis-toi, Marie,/ car tu as reçu Dieu en toi,
Réjouis-toi,/ Tu as enfanté Dieu dans la forme d’esclave,
Réjouis-toi,/ car le Seigneur t’a reçue dans la Lumière éternelle!

6. Divine Trinité,/ qui contiens toutes choses en ta puissance,
Père incréé,/ Lumière née de la Lumière,/ Esprit de Vie qui procède du Père,
Garde ton troupeau dans la paix,/ ô Toi le Berger de nos âmes!

Psaume 62

Mon âme a soif du Dieu de Vie, quand le verrais-je face à face ?

Dieu, tu es mon Dieu, je te cherche dès l’aube :
mon âme a soif de toi ;
après toi languit ma chair,
terre aride, altérée, sans eau.

Je t’ai contemp au sanctuaire,
j’ai vu ta force et ta gloire.
Ton amour vaut mieux que la vie :
tu seras la louange de mes lèvres !

Toute ma vie je vais te bénir,
lever les mains en invoquant ton nom.
Comme par un festin je serai rassasié ;
la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.

Dans la nuit, je me souviens de toi
et je reste des heures à te parler.
Oui, tu es venu à mon secours :
je crie de joie à l’ombre de tes ailes.

Mon âme s’attache à toi,
ta main droite me soutient.

Acclamation de l’Evangile (Jn 20, 1-9)

Tu es Saint Dieu, Tu es Saint Fort, saint immortel prends pitié de nous !

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 20, 1-9)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Le premier jour de la semaine,
Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ;
c’était encore les ténèbres.
Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau.
Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple,
celui que Jésus aimait,
et elle leur dit :
« On a enlevé le Seigneur de son tombeau,
et nous ne savons pas où on l’a déposé. »
Pierre partit donc avec l’autre disciple
pour se rendre au tombeau.
Ils couraient tous les deux ensemble,
mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre
et arriva le premier au tombeau.
En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ;
cependant il n’entre pas.
Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour.
Il entre dans le tombeau ;
il aperçoit les linges, posés à plat,
ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus,
non pas posé avec les linges,
mais roulé à part à sa place.
C’est alors qu’entra l’autre disciple,
lui qui était arrivé le premier au tombeau.
Il vit, et il crut.
Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris
que, selon l’Écriture,
il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Répons

R/ Si vous avez part aux souffrances du Christ, réjouissez-vous! Car l’Esprit de Gloire repose sur vous!

Cantique de Zacharie

Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël,
qui visite et rachète son peuple.

Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

comme il l’avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

salut qui nous arrache à l’ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

amour qu’il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

serment juré à notre père Abraham
de nous rendre sans crainte,

afin que, délivrés de la main des ennemis, +
nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

Et toi, petit enfant, tu seras appelé
prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
et tu prépareras ses chemins

pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

grâce à la tendresse, à l’amour de notre Dieu,
quand nous visite l’astre d’en haut,

pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
et l’ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
au chemin de la paix.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit
pour les siècles des siècles. Amen

Prière litanique

Celui ou celle qui guide la prière dit :

En paix, louons et bénissons le Seigneur.
R / Gloire et louange à toi Seigneur, gloire à toi !

Seigneur, sois béni pour le don actualisé de ton amour ! Qu’il attire à Toi tous les hommes !

Seigneur, sois béni de nous appeler à nous dépouiller du vieil homme pour renaitre en Ton Fils !

Seigneur, sois béni pour les rencontres fraternelles suscitées par le Pape François en Irak, berceau de l’humanité ! Qu’elles renouvèlent en nous le désir d’unité.

Notre Père

Oraison

Celui ou celle qui guide la prière dit :

Dieu qui as réconcilié avec toi toute l’humanité en lui donnant ton propre Fils, augmente la foi du peuple chrétien, pour qu’il se hâte avec amour au-devant des fêtes pascales qui approchent.
Toi qui règnes avec le Père et le Saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles,

R/Amen.

Conclusion

Bénissons le Seigneur !
R / Nous rendons grâce à Dieu !

Prière de Carême

(Attribué à St Ephrem le Syrien – 4ème siècle)