« Le Christ, notre Pâque ! » (1 Cor 5,7)

Vigile dominicale – Dimanche des Rameaux – Année B

>> Livret de vigile à imprimer : cliquer ici
>> Livret de vigile avec partition à imprimer : cliquer ici

Invitatoire

Introduction

Celui ou celle qui préside: 
Dieu, viens à mon aide !
R/ Seigneur, viens vite à mon secours !
Gloire au Père, au Fils, au saint Esprit,
R/ Dans les siècles des siècles, Amen !

Hymne : Joyeuse Lumière

Joyeuse Lumière, splendeur éternelle du Père !
Saint et bienheureux Jésus-Christ !
  1. Venant au coucher du Soleil,
    contemplant la lumière du soir,
    nous chantons le Père et le Fils,
    et le Saint Esprit de Dieu
  2. Digne es-tu en tout temps d’être loué,
    par de saintes voix,
    Fils de Dieu qui donna la vie,
    et le monde Te glorifie
  3. Les enfants d’Israël T’acclament à pleine voix
    « Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur »
    sur ton front resplendit la couronne de David
    le Père a fait briller la Lumre de son Christ.
  4. Du haut de ta Croix bienheureuse,
    Tu es la Lumière du monde ;
    Élevé de terre tu attires à toi l’univers,
    voici que tu fais toutes choses nouvelles.
  5. Convertis notre cœur à la vraie pénitence,
    que ta Lumière se lève en nous comme l’aurore !
    Alors notre péché sera bientôt guéri,
    et la nuit de nos cœurs s’illuminera comme le jour.
  6. Que ma prière vers Toi, Seigneur,
    s’élève comme l’encens ;
    et mes mains devant Toi,
    comme l’offrande du soir.

Psaume 23

Au Seigneur, le monde et sa richesse,
la terre et tous ses habitants !

C’est lui qui l’a fondée sur les mers
et la garde inébranlable sur les flots.

Qui peut gravir la montagne du Seigneur
et se tenir dans le lieu saint ?

L’homme au cœur pur, aux mains innocentes, *
qui ne livre pas son âme aux idoles (et ne dit pas de faux serments).

Il obtient, du Seigneur, la bénédiction,
et de Dieu son Sauveur, la justice.

Voici le peuple de ceux qui le cherchent !
Voici Jacob qui recherche ta face !

Portes, levez vos frontons, +
élevez-vous, portes éternelles :
qu’il entre, le roi de gloire !

Qui est ce roi de gloire ? +
C’est le Seigneur, le fort, le vaillant,
le Seigneur, le vaillant des combats.

Portes, levez vos frontons, +
élevez-vous, portes éternelles :
qu’il entre, le roi de gloire !

Qui donc est ce roi de gloire ? +
C’est le Seigneur, Dieu de l’univers ;
c’est lui, le roi de gloire.

Psaume 42

Rends-moi justice, ô mon Dieu, défends ma cause
contre un peuple sans foi ; *
de l’homme qui ruse et trahit,
libère-moi.

C’est toi, Dieu, ma forteresse :
pourquoi me rejeter ? *
Pourquoi vais-je assombri,
pressé par l’ennemi ?

Envoie ta lumière et ta vérité :
qu’elles guident mes pas *
et me conduisent à ta montagne sainte,
jusqu’en ta demeure.

J’avancerai jusqu’à l’autel de Dieu,
vers Dieu qui est toute ma joie ; *
je te rendrai grâce avec ma harpe,
Dieu, mon Dieu !

Pourquoi te désoler, ô mon âme,
et gémir sur moi ? *
Espère en Dieu ! De nouveau je rendrai grâce :
il est mon sauveur et mon Dieu.

Cantique du Nouveau Testament : 1P2

C’est par tes souffrances Seigneur, que nous sommes sauvés !

1. C’est pour nous que le Christ a souffert
Il nous a montré le chemin, afin que nous marchions sur ses traces

2. Lui qui n’a pas commis de fautes
et il ne s’est trouvé en sa bouche aucun mal.

3. Lui qui, insulté, ne rendit pas l’insulte
maltraité ne fit pas de menaces,
s’en remettant à celui qui juge avec justice.

4. C’était nos péchés sur le bois
qu’Il portait Lui-même en son corps.

5. Afin que, morts à nos péchés, nous vivions pour la justice :
par ses souffrances, nous sommes guéris.

6. Gloire au Père, au Fils, au Saint Esprit, au Dieu qui est, qui était et qui vient,
Pour les siècles des siècles. Amen !

Proclamation de l’Evangile dominical (Mc 11, 1-10)

Tu es Saint, Dieu ! Tu es Saint, Fort ! Saint, Immortel, prends pitié de nous !

Lorsqu’ils approchent de Jérusalem,
vers Bethphagé et Béthanie,
près du mont des Oliviers,
Jésus envoie deux de ses disciples et leur dit :
« Allez au village qui est en face de vous.
Dès que vous y entrerez, vous trouverez un petit âne attaché,
sur lequel personne ne s’est encore assis.
Détachez-le et amenez-le.
Si l’on vous dit : ‘Que faites-vous là ?’,
répondez : ‘Le Seigneur en a besoin,
mais il vous le renverra aussitôt.’ »
Ils partirent, trouvèrent un petit âne attaché près d’une porte,
dehors, dans la rue, et ils le détachèrent.
Des gens qui se trouvaient là leur demandaient :
« Qu’avez-vous à détacher cet ânon ? »
Ils répondirent ce que Jésus leur avait dit,
et on les laissa faire.
Ils amenèrent le petit âne à Jésus,
le couvrirent de leurs manteaux,
et Jésus s’assit dessus.
Alors, beaucoup de gens étendirent leurs manteaux sur le chemin,
d’autres, des feuillages coupés dans les champs.
Ceux qui marchaient devant et ceux qui suivaient criaient :
« Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
Béni soit le Règne qui vient, celui de David, notre père.
Hosanna au plus haut des cieux ! »

Répons

Gloire à Toi Seigneur notre chef et notre Roi !
Gloire à Toi Seigneur notre chef et notre Roi !

 

1. D’Israël tu es le Roi, de David le Fils très noble, tu viens au nom du Seigneur
Christ les peuples te bénissent

15. Gloire au Père et à l’Esprit, par Jésus le Fils Unique : Dieu Vivant et trois fois saint,
que tout chante ta louange.

Cantique de Marie

Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu mon sauveur

Il s’est penché sur son humble servante,
désormais tous les âges me diront bienheureuse.

Le puissant fit pour moi des merveilles,
Saint est son nom !

Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël son serviteur,
il se souvient de son amour,

de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et de sa race à jamais.

Gloire au Père…     Gloire à toi,…

Prière d’intercession

(Celui ou celle qui préside:)
En paix, prions le Seigneur!
R/ Kyrie Eleison, Kyrie Eleison !

Seigneur Jésus, alors que nous célébrons le Jour qui t’est consacré et que nous allons entrer dans la sainte semaine où nous ferons mémoire des Jours de Jérusalem où tu souffris ta passion, ta mort et ta résurrection, nous te confions tous ceux et celles que la maladie a emportés. Aie pitié de nous et sauve-nous.

Seigneur Jésus, toi qui as désiré d’un grand désir manger la Pâque avec tes disciples, avec reconnaissance nous te confions aussi les soignants qui, au moment du passage, auront su être attentifs et présents. Comble-les de ta bénédiction. Et garde nos yeux et nos cœurs ouverts à toute détresse, toi qui es bon et ami des hommes. Aie pitié de nous et sauve-nous.

Seigneur Jésus, toi que la foule a acclamé comme le roi d’Israël, viens rassembler tous les chrétiens dans une prière unanime dans cette épreuve qui touche toute l’humanité. Que nous soyons Un pour que le monde croie. Aie pitié de nous et sauve-nous.

(Intentions libres)

Notre Père

(Celui ou celle qui préside:)
Dieu éternel et tout-puissant, pour montrer au genre humain quel abaissement il doit imiter, tu as voulu que notre Sauveur, dans un corps semblable au nôtre, subisse la mort de la croix : accorde-nous cette grâce de retenir les enseignements de sa passion et d’avoir part à sa résurrection. Lui qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.
R/ Amen.

(Celui ou celle qui préside:)
Bénissons le seigneur !
R/ Nous rendons grâce à Dieu !

Chant marial